DOMAINE D’INTÉRÊT MAJEUR
MENU

Mesures des concentrations d’Ammoniac en Ile-de-France

Analyse Multi-Instrumentale des Concentrations d’Ammoniac (AMICA)

L’ammoniac (NH3) est un gaz réactif dont les émissions, principalement liées à l’agriculture, ont fortement augmenté depuis l’ère industrielle. Il est parmi les moins bien renseignés des précurseurs de particules en suspension qui sont particulièrement nocives pour la santé humaine. L’ammoniac participe donc aux évènements de pollution particulaire dans les mégacités, mais la compréhension de ces épisodes de pollution n’est pas complète et nécessite des observations de qualité des concentrations d’ammoniac pour caractériser finement les processus physico-chimiques de l’atmosphère. Il est cependant très difficile de mesurer la concentration ambiante d’ammoniac dans l’air étant donné la nature collante, volatile, et réactive de cette molécule.

Pour évaluer les différents types d’analyseurs de NH3 dans l’atmosphère, un exercice d’inter-comparaison se déroule en octobre 2021 sur le site de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE) à Thiverval-Grignon (78), à proximité de la ferme AgroParisTech de Grignon.

Cette campagne de mesures regroupe 8 instituts de recherche dont 3 laboratoires de l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL) : LISA, LATMOS, LSCE, INRAE Grignon, IMT Nord Europe, GSMA Reims, INRAE Rennes et le Laboratoire Sensing of Atmospheres and Monitoring de l’Université de Liège. Les différents analyseurs sont comparés sur une large gamme de concentrations d’ammoniac allant de la concentration atmosphérique ambiante à des concentrations boostées par des peignes d’émissions d’ammoniac de 400m2.

Figure : Dispositif d’émission d’ammoniac avec des peignes

Cette campagne de mesures s’intègre étroitement dans le cadre du projet LEFE-CHAT NH3IDF 2019/2020 (PI : Pascale Chelin) et permettra notamment d’appréhender les performances des différents analyseurs de NH3. Les mesures du site ICOS écosystème FR-Gri et de la station météorologique du réseau Agroclim d’INRAE, situées à proximité directe seront mises à disposition du projet pour interpréter les mesures.

 

Dates programmées : 4 au 30 octobre 2021

Chercheurs impliqués :

Crédits photographiques : INRAE